Comment ne jamais manquer de temps pour apprendre une langue

Face à l’apprentissage d’une langue, vous vous trouverez forcément dans l’un de ces deux cas de figure.

 

Dans le premier, vous avez suffisamment de temps libre pour vous y adonner tous les jours, à volonté.

Le temps est alors une ressource abondante et n’est a priori pas un problème.

Dans le second, vous avez un quotidien très chargé, qui vous laisse rarement un moment de libre pour vos langues.

Le temps est une ressource rare et vous avez l’impression d’en manquer en permanence.

Quelle que soit votre situation, il y a une constante, un paramètre qui lui ne changera jamais.

L’important, ce n’est pas la quantité de temps que vous avez à disposition pour apprendre une langue…

…mais la manière dont vous l’utilisez.

Car dans les deux cas, vous ferez face aux mêmes pièges, aux mêmes obstacles :

=> Rester concentré et ne pas vous disperser.

=> Savoir exactement quoi faire pour progresser, pour arriver à vous exprimer plus rapidement.

=> Vous constituer une routine quotidienne efficace, qui laisse la part belle à tous les aspects de la langue (vocabulaire, grammaire, prononciation, pratique de l’oral…).

Sans céder à votre pire ennemie : la procrastination.

Car dans les deux cas, c’est en réalité elle qui vous empêchera de parler couramment une langue.

Si vous avez beaucoup de temps, il est facile de vous dire :

“Aucun problème, je pourrais sans problème m’y mettre demain.”

Et si vous en manquez, il est tout aussi facile de penser :

“Je n’ai pas eu le temps aujourd’hui, mais ce n’est pas grave, j’en aurai peut-être plus demain.”

La meilleure chose à faire, dès maintenant ?

Réserver 30 minutes par jour à l’étude de votre langue cible.

Si vous pouvez faire plus, tant mieux.

Si c’est le maximum, aucun problème : l’essentiel est d’être régulier.

Faisons un calcul simple.

Considérons qu’il reste 323 jours dans cette année.

Soit 323 x 30 = 9 690 minutes, donc 161 heures et demi.

Ce nombre peut paraître abstrait. Et pas spécialement élevé.

 

Mais en réalité, si vous employez bien ce temps, il est largement suffisant pour réaliser des progrès considérables.

Et si jamais vous pouvez pousser jusqu’à 1 heure par jour, vous avez pas moins de 323 heures à votre disposition.

Imaginez toutes les activités passionnantes que vous pourriez alors réaliser…

Comme discuter avec vos amis locuteurs natifs.

Suivre une série en VO, en apprenant du vocabulaire à chaque épisode.

Ecouter des podcasts pour améliorer votre écoute.

Lire votre premier roman et franchir un cap.

Tout ce dont vous avez besoin pour y arriver, c’est d’une stratégie claire.

Un canevas sur lequel vous pourrez broder chaque jour et continuer à perfectionner votre maîtrise de la langue.

 

Rien de plus.

Et quand nous pourrons à nouveau voyager sans difficultés, vous constaterez le bond que vous aurez réalisé depuis votre dernier séjour dans le pays.

Votre vocabulaire se sera considérablement enrichi.

 

Et vous pourrez plus facilement comprendre et vous faire comprendre.

Autrement dit, vous aurez bien rentabilisé ce temps.

Pour y parvenir, il vous suffit de faire une chose très simple, aujourd’hui même.

Bloquer 30 minutes dans votre journée et vous y mettre.

Et recommencer demain, après-demain… et ainsi de suite. A vous de jouer.

Et si vous voulez aller encore plus loin et bénéficier d’un accompagnement complet dans votre projet, alors vous pouvez encore rejoindre la formation “Expert polyglotte”.

Vous y trouverez ma stratégie pour apprendre n’importe quelle langue de zéro jusqu’à un niveau avancé.

 

Elle vous fera ainsi gagner énormément de temps, en vous donnant une visibilité sur les actions précises à mettre en place pour atteindre vos objectifs.

Pour connaître les détails, cliquez ici :

=> La méthode pour apprendre une langue rapidement et efficacement (sans perte de temps)